Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 novembre 2013 6 30 /11 /novembre /2013 18:15

Un jour Alberto m’a demandé pour LA BICICLETA son petit journal de l'art-Grande gueule et sagesse,

un texte coup gueule.

 C’est pas mon truc d’écrire, le coup de gueule cela fait + de 20 ans que j’en pousse avec ma peinture.

 Donc ce fut un refus polis

Mais  Comment dire non à Alberto ???

Et puis dans son regard j’ai tout de suite vu le sujet de ce coup  de gueule : la Fraternité.

Fraternité qui illumine cet homme malgré toutes les épreuves.

Fraternité des mots camarades, compagnons des discutions des adultes de mon enfance.

Fraternité seul enseignement de ce prêtre de cette enfance qui a su respecté mon athéisme viscéral

Fraternité que j’ai rencontrée chez Louis & Paulette Chabaud au festival Hors les normes de Praz sur Arly, me trouvant ainsi une famille ; cette famille singulière.

Mais aujourd’hui que de jérémiades, de plus en plus on entend raller contre les organisateurs, la presse, les artistes ; les critiques…….Les uns rallent contre les autre mais leur font des courbettes des fois que….

Ayant plusieurs casquettes j’entends ma famille singulière se bouffer le nez.

Alors au non de cette fraternité

J’excuse, tata machine et ses petits défauts, elle qui est si charmante dans ses pulls en cachemire et elle a tant écrit sur la famille.

J’excuse tonton truc qui se fait du fric sur notre dos, mais il a tant donné pour tous. J’excuse le cousin choses qui des fois nous regarde de haut mais sans lui parlerais ton de nous J’excuse cette famille qui est comme toutes les familles imparfaite et c’est tant mieux mais de grâce gardons lui cette fraternité qui la rendait Hors les Normes.

Cela ne veut pas dire de tout laisser passer et de ne pas critiquer.

Tout comme je veux pouvoir dire qu’il m’est intolérable :

·       qu’un peuple enferme un autre  avec un mur,

·        que toutes les 2 minutes en France une femme est violée

·       que la différance entre les salaires les + hauts et les salaires les+ bas n’a jamais été aussi scandaleuse

·       que nous vivons sur le dos des pays pauvres

·       qu’il faut des papiers pour personne ou alors pour tous

·       j’en passe et des meilleurs

mais tout ceci  ne serait pas si on remettait le mot Fraternité sur le fronton de nos idéaux Si les dirigeants, les grands patrons au lieu de parler profit parlaient Fraternité.

J’excuse oui le peuple de se faire manipuler mais j’accuse les manipulateurs de tout poil et les menaces de milles couleurs mes armes à moi.

Bises à toi l’ami Alberto et aux Bicicletistes

 

LOReN

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Loren - dans textes
commenter cet article

commentaires

Recherche